Co²nscience

C’est une bonne nouvelle ! Les émissions de gaz à effet de serre issues de la production d’électricité en Europe baissent significativement.

Pour la première fois depuis au moins 1990, les fermes éoliennes et le parc solaire européen ont produit davantage d’électricité que les centrales à charbon, ce qui a entrainé une baisse des émissions de gaz à effet de serre de 12% par rapport à 2018, soit 120M de tonnes de moins. Aujourd’hui, les énergies renouvelables représentent 34.6% de la production d’électricité en Europe (+1.8% par rapport à 2018).

Les pays les plus vertueux sont l’Allemagne, l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et l’Italie qui représentent 80% de cette baisse.

Seul bémol, en raison des sécheresses importantes, la production d’énergie provenant de l’industrie hydroélectrique a baissé de 6%.

Bientôt la fin du règne des énergies fossiles ? On en est encore loin, mais cela illustre la rapidité potentielle des évolutions lorsque s’enclenche une volonté politique en même temps que financière (investissement). La décennie 2020 sera évidemment celle de l’investissement durable, aux côtés de la révolution 4.0. Des thématiques pour surmonter la volatilité court terme, et accompagner la création de valeur collective, dans une période tellement incertaine, et durablement ancrée dans des taux bas.