1er trimestre 2014

RETOUR

février 2014

Dialogue, famille et transmission

Selon une étude récente, le manque de communication peut coûter cher aux familles fortunées. 20% de celles interrogées indiquent qu’elles n’ont pas, ou peu, préparé la transmission de leur patrimoine aux générations suivantes. Le manque d’occasions de se retrouver pour aborder ces sujets est évoqué par nombre d’entre elles. Facteur inquiétant, les générations les plus âgées hésiteraient à laisser la main.

D’autre part, les plus jeunes indiquent souhaiter que les gestionnaires de fortune leur ressemblent davantage et demandent à ce que l’âge moyen des conseillers baisse.

La Marque France

La France est aussi une marque et d’après Brand Finance, qui évalue l’attractivité d’un pays en fonction de différents critères, comme l’image, la fréquentation touristique, l’investissement étranger ou la compétitivité, cette marque serait valorisée quelques $1 900Mrd, soit douze fois plus que Google ($153Mrd). La marque USA ($18 000Mrd) conserve la première place, devant la Chine et l’Allemagne.

USA : reprise et… divorce !

L’amorce de reprise économique aux USA fragilise-t-elle le mariage ? C’est en tout cas le constat des démographes américains, qui observent que l’amélioration économique va de pair avec une progression des divorces. Pendant la crise, les velléités de séparation étaient restées limitées, les couples préférant tenir bon plutôt que de se jeter dans l’inconnu. Le nombre de divorces a même atteint son niveau le plus bas en quarante ans en 2009, au plus fort de la récession. Mais cette embellie de la stabilité conjugale ne fut que de courte durée. En 2012, le nombre de divorces a augmenté pour la troisième année consécutive, entrainant la formation de nouveaux foyers, qui crée en quelque sorte….un cercle vertueux !

Conseil et confiance

(Source : Ph. Debatty, Fuchs & Associés Finance S.A.)

Les conseillers financiers, dans leur ensemble, ont devant eux une multitude de défis.

Afin de satisfaire leurs clients actuels et de développer leur activité, ils doivent combiner des compétences en psychologie, en finance, en gestion du temps, et faire preuve de qualités d’équilibriste, entre les attentes et les objectifs du client, ses émotions, sa compréhension et les réalités des marchés. 60% des conseillers financiers dans le monde estiment que leur métier est en phase de croissance, même si le degré d’optimisme (et de pessimisme) varie selon les pays (Etats-Unis (76%) – Asie (82%) – Europe (50%)). Une majorité d’entre eux estiment ainsi qu’il y a un besoin de remplacer la diversification traditionnelle et les méthodes classiques de construction de portefeuilles par de nouvelles approches.

Dès lors, une des pistes à explorer concerne les investissements alternatifs, sujet abordé avec les clients, pour l’instant essentiellement aux Etats-Unis (84%, pour 31% en Europe).

Création de valeur et asset management

(Source : Ph. Debatty, Fuchs & Associés Finance S.A.)

L’industrie européenne de l’asset management est revenue sur le chemin de la croissance. Largement liée à la bonne tenue des marchés actions, elle a également pour conséquence de provoquer des mouvements de réallocation vers les actifs risqués, ce qui induit, par ailleurs, une amélioration significative des recettes de l’industrie.

La structure du marché devrait évoluer vers plus d’intégration et de concentration, à l’image du marché américain. Parmi les facteurs déterminants, les sociétés de gestion devront bien évidemment être capables de délivrer une meilleure performance ajustée du risque, mais surtout disposer de solutions adaptées à la demande des clients, en particulier des produits multi-asset et/ou flexibles.

London Calling !

Combien de Français exactement au Royaume-Uni ? Nul ne le sait, mais en recoupant les données des services de santé et des allocations sociales britanniques, le consulat conclut qu’au moins 300 000 Français vivraient Outre-Manche, dont près des trois quarts dans le grand Londres, soit 225 000 personnes. Cela placerait la ville au trentième rang des agglomérations françaises. Soit une taille comparable à Bayonne, Angers ou Dijon.

Si les installations outre-Manche s’accélèrent, les motivations semblent diverses (dynamisme du marché du travail, ouverture internationale, flexibilité,…) et la fiscalité ne semble pas être la première d’entre elles. Même s’il est certain qu’elle n’y est pas non plus totalement étrangère (statut de « non doms », absence d’ISF,…) !

France : « A mari usque ad mare »

« De la mer jusqu’à la mer » : La France pourrait faire sienne la devise canadienne. Son domaine maritime s’élève à 11 millions de km2, ce qui en fait la deuxième puissance maritime mondiale, juste derrière les USA, pour à peine 300 000 km2 d’écart ! Ce domaine pourrait même s’agrandir, si la France parvenait à faire reconnaître devant l’ONU ses revendications territoriales dans le Golfe de Gascogne, la Guyane, la Nouvelle-Calédonie et les Iles Kerguelen, soit plus de 1,5 million de km2 qui pourraient venir s’ajouter.