4ème trimestre 2016

RETOUR

décembre 2016

« Le progrès n’est que l’accomplissement des utopies. » (O. Wilde)

Le cours de l’histoire n’est pas un fleuve tranquille, qui nous emmène du Brexit à Trump au référendum italien, d’une hausse de taux redoutée à une hausse des marchés inattendue. Il faut pourtant savoir croire en l’avenir et agir pour le faire devenir ce que nous voulons. Incertain, inconnu, il est trouble et angoissant, il fait surgir les peurs qui s’expriment dans les urnes, mais il est aussi l’évolution de nos sociétés, dans un progrès technologique qui semble nous dépasser. Le monde sinistre d’un Orwell parait souvent plus facile à imaginer que celui d’utopies devenues de belles réalités !

C’est pourtant dans ces moments d’immenses changements que s’exprime aussi la capacité de l’homme à s’adapter, à inventer, à trouver.

Face aux interrogations, à un monde d’une complexité inégalée, à un environnement de plus en plus exigeant, économiquement, règlementairement, fiscalement, socialement, les grands patrimoines se doivent de disposer de ressources adaptées. L’enjeu réside autant dans la pérennisation que dans l’appréhension du changement, qui met en danger le patrimoine familial, matériel, et immatériel.

Le family office, acteur autant qu’observateur, conseil autant que partenaire, doit s’inscrire dans une capacité forte de répondre ces impératifs.

A l’heure où MJ&Cie célèbre 15 ans d’activité et de développement, dans le respect d’une éthique et d’un professionnalisme unanimement salués, ces enjeux constituent les meilleurs moteurs d’une équipe motivée à poursuivre l’écriture d’une histoire qui s’accélère.

En 2001, la page blanche qui s’ouvrait sur une idée encore inexplorée, pouvait pourtant sembler proche de l’utopie !